Rétrospective de l’année 2018 en montagne

Il s’est passé beaucoup de choses sur les montagnes de la planète en 2018. Près de chez nous, et sur les sommets les plus lointains. Résumer cette année 2018 en quelques mots clés et quelques visages n’est pas simple mais on va quand même tenter le coup !

Janvier 2018 : Elisabeth Revol secourue au Nanga Parbat

Dans leur ascension hivernale du Nanga Parbat, la drômoise Elisabeth Revol et son compagnon de cordée polonais Tomek Mackiewicz ont écrit une page tragique de cette année 2018. Malade, Tomek n’était plus en mesure d’avancer. Résolue à aller chercher des secours, la Française continue seule sa descente. L’intervention en pleine nuit de deux alpinistes en expédition au K2 lui permet de regagner le pied de la montagne en limitant les dommages. Elle s’est tire vivante, miraculée. Tomek, lui, n’aura pas cette chance. Revivez ce sauvetage épique, et l’épilogue de cette histoire…

Février 2018 : les Polonais quittent le K2 bredouille

Pendant près de 2 mois, les hommes de Krzysztof Wielicki ont affronté la seconde montagne de la planète. Invaincu en hiver, le K2 n’allait pas s’en laisser compter. Que reste-il à l’issue de ces 2 mois d’expédition ? Plusieurs blessés et quelques altercations au sein de l’équipe qui marqueront durablement les différents protagonistes, à l’image de Denis Urubko, qui quitta précipitamment l’expédition sur fond de désobéissance. Réussir un 8.000 en hiver repose aussi sur la chance, celle d’avoir la bonne fenêtre météo au bon moment. Dans l’hiver du Karakoram, les fenêtres météo se font rares. L’hiver dernier, elles étaient quasi-inexistantes. Dans ces deux mois de bataille, on se souviendra surtout de l’extraordinaire courage de deux alpinistes. Ces deux qui se sont portés au secours d’Elisabeth Revol : Adam Bielecki et Denis Urubko. Ainsi que l’engouement suscité par cette expédition en Pologne !

Février-Mars 2018 : Jeux Olympiques et Paralympiques d’Hiver à PyeongChang

C’est la Corée du Sud qui a accueilli les 23ème Jeux Olympiques d’hiver. Après Sotchi et an attendant Pékin, c’est donc à PyeongChang que les athlètes du monde entier se sont retrouvés. Les Français en sont revenus avec une neuvième classe au tableau des nations. Les médailles d’Or de Martin Fourcade, Perrine Laffont et Pierre Vaultier ont fait vibrer le camp tricolore. Comme à chaque olympiade, certains grands favoris n’ont pas été au rendez-vous, mais c’est ainsi. Ils ont laissé leur place à meilleur qu’eux ce jour là. Parmi les images marquantes, celle d’Ester Ledecka, la Tchèque. Double médaillée d’or dans deux disciplines très différentes : en ski alpin ET en snowboard ! Autre image mémorable de ces jeux, celle du snowboarder américain Shaun White, à nouveau médaillé d’or. Enfin, la Corée du Sud et la Corée du Nord, main dans la main lors de la Cérémonie d’Ouverture. Moins reluisante, toute l’affaire de dopage autour de la délégation russe et la participation de quelques athlètes malgré tout, sous la bannière olympique.

Quelques semaines plus tard, c’est Marie Bochet qui faisait parler d’elle lors des Jeux Paralympiques. Rien moins que 4 titres paralympiques !

Mai 2018 : Bilan des avalanches en France

36 morts, c’est le bilan de l’hiver 2017-2018 dans les montagnes françaises. Une hausse notable par rapport à l’hiver précédent où seuls 22 décès étaient comptabilisés. C’est en mars qu’ont eu lieu près de la moitié de ces accidents mortels. Parmi eux, le docteur Emmanuel Cauchy, tué par une coulée dans le secteur des Aiguilles rouges. C’était en avril, ce spécialiste de la médecine de montagne avait 57 ans.

Juin 2018 : Record de vitesse dans le Yosemite

Tommy Caldwell et Alex Honnold ont réussi l’ascension de The Nose (Yosemite, USA) en moins de 2 heures. Le précédent record, détenu par Jim Bridwell était de quelques 18 heures. Drôle de manière de rendre hommage à Bridwell, décédé en début d’année.

Juillet 2018 : Il descend le K2 à ski !

Le Polonais Andrzej Bargiel n’en était pas à son premier 8.000, il avait notamment skié le Broadpeak en 2015. Mais celui-ci paraissait irréalisable. Avec ses skis sur le dos, il est monté au sommet du K2, Pakistan. Il a ensuite réalisé toute la descente, les skis aux pieds.

Août 2018 : un Français remporte l’UTMB

A Chamonix, le trail le plus connu du monde a été sacrément mouvementé. Deux des principaux favoris ont dû jeter l’éponge. L’Américain James Walmsley, frigorifié ; et le Catalan Kilian Jornet, piqué par une abeille. C’est donc le troisième favori qui l’a emporté : le Français Xavier Thevenard, déjà gagnant en 2013 et 2015. Le vainqueur de la précédente édition n’était pas de la partie. François D’Haene était sur d’autres projets. En 2018, on l’a notamment suivi sur les sentiers américains pour un record incroyable.

Septembre 2018 : le réchauffement climatique et ses conséquences

Alors que l’été s’achevait, le bilan était lourd. La sécheresse dans certaines régions de montagne était criante. De mémoire d’homme, on avait rarement vu le Lac d’Annecy avec un niveau aussi bas. A l’autre bout du monde, les Américains pansaient les plaies du parc du Yosemite, largement endommagé par les feus de l’été. La Californie n’allait pas tarder à retomber dans le cauchemar des incendies, quelques semaines plus tard.
L’enneigement, lui, a été relativement bon cette année bien qu’assez tardif. Si bon, que certaines stations de ski ont choisi de stocker de la neige tout l’été jusqu’à l’hiver suivant. Certains ont ainsi pu ouvrir quelques pistes dès l’automne.

Mais au milieu de toutes ces tristes tendances, quelques bonnes nouvelles, avec la prise en compte grandissante de la problématique environnementale sur les deux versants de l’Everest.

Octobre 2018 : Deux ourses dans les Pyrénées

Après de nombreuses tergiversations et consultations, le lâcher de deux ourses en Béarn a bien eu lieu. Annoncé plus tôt dans l’année par l’ancien ministre de l’écologie, Nicolas Hulot, le projet avait été maintenu par son successeur, François de Rugy.

Octobre 2018 : David Lama s’offre le Lunag Ri

Après plusieurs tentatives infructueuses ces dernières années, l’Autrichien David Lama a réussit son ascension du Lunag Ri. Un sommet de presque 7.000 mètres à la frontière entre le Népal et le Tibet. Ce sommet n’avait jamais été gravi jusqu’alors.

Décembre 2018 : Alex Txikon annonce qu’il ira au K2

Le Basque Alex Txikon, que l’on avait suivi à l’Everest l’hiver dernier, a annoncé qu’il tenterait de gravir le K2 cet hiver. Son expédition ne sera pas seule au camp de base. En effet, un groupe russo-kazakho-kirghize sera également de la partie. Après l’échec polonais du début d’année, cette montagne attire toujours les grimpeurs du monde entier…

Rétrospective de l’année 2018 en montagne
4.9 (97.5%) 8 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here